Le vin, un des fleurons de notre culture française est à l’origine d’un phénomène identifié par l’OMS comme « French Paradox » suite à plusieurs études épidémiologiques menées sur des populations de 35.000 personnes sur 15 années démontrant que la consommation d’un équivalent de 25 à 40 cl de vin rouge par jour diminuait les risques de mortalité cardio-vasculaire malgré une alimentation française riche en graisses et pauvre en fruits.

 Le responsable fut traqué, puis démasqué, il agit en famille….ce sont les Polyphénols du raisin.